• Page 7-bu sur Vimeo
  • White Facebook Icon

Association loi 1901 - Mentions légales

Collaborative urbanisme, a new paradigm ?

URBAN THINKER CAMPUS GRENOBLE

J-50 Proposition à la ville de Grenoble

En mai, la mission Ville de Demain a présenté aux élus de la ville l’idée d’organiser un Urban Thinker Campus. Nous avons expliqué ainsi le Campus :

Le Campus «  Collaborative Urbanisme, a New Paradigm ? »  n’est ni un colloque théorique, ni un atelier de brainstorming pour trouver des solutions en quelques heures. Il s’agit d’engager un mouvement plus profond lié aux transitions écologiques et numériques, en donnant accès aux procédures permettant l’évolution vers des villes et des territoires contributifs.

 

Concrètement, il s’agira de faire comprendre les liens entre le Nouvel Agenda Urbain et l'Urbanisme Collaboratif, puis de questionner des études de cas où l’intelligence collective a permis d’avancer, alors que les méthodes d’urbanisme classiques ne pouvaient débloquer des situations figées quelques fois depuis des dizaines d'années.

 

Une fois cette connaissance transmise, les 30 à 50 participants devront tenter de co-imaginer en atelier des stratégies efficaces et attractives pour enclencher avec les professionnels et la société civile des projets d’urbanisme collaboratif. Projets qui devront faire exister le « Droit à la Ville pour Tous" promu par le Nouvel Agenda Urbain.

J-45 : Validation de l’Urban Thinker Campus

Quand la validation arrive, il reste 45 jours avant la date du campus. 

La mission Ville de Demain et l'ONG 7 Milliards d’Urbanistes commencent immédiatement à organiser le campus. Il faut trouver un lieu d’accueil, mais aussi des lieux de projets où il sera possible de faire travailler les participants. Il faut également commencer à inviter des personnes avec des approches différentes ; services des collectivités, professionnels, concepteurs, professeurs et étudiants, chercheurs, habitants, associations et collectifs, sans oublier des élus (qui devront comme les autres participants rester toute la journée). 

J-35 : Le choix du parc Jean Verlhac

La ville de Grenoble avait pour mission de pré-choisir des lieux complexes, où l’intelligence collective pourrait faire la différence.

En accord avec la Métropole, la ville a proposé comme site l’immense parc Jean Verlhac qui avec ses 20 hectares est à l’interface de logiques locales et métropolitaines. Comment améliorer ce parc autant pour les habitants des quartiers ANRU qu’en faire une destination pour les habitants de la métropole ? Était posé en principe par la ville que les stratégies initiées par le Campus devraient conforter le projet de renouvellement urbain, social et environnemental de la Villeneuve, pour inaugurer de nouvelles pratiques potentiellement reproductibles à d’autres territoires de la Ville et de la Métropole. 

Please reload

FLASH BACK

(29 juin 2017)  
@IGA  InstITUT Géographie Alpine

En cette fin de journée du Campus, les dynamiques collaboratives entre acteurs non habitués à réfléchir ensemble sont encore à confirmer. Mais nombreux sont ceux qui proposent de se revoir pour transformer cette journée d’exploration en futures actions. À l’instar de Vincent Fristot, co-organisateur du Campus et 1er adjoint à l'urbanisme de la ville de Grenoble. Voici un extrait de sa conclusion de la journée, vers 17 h 30 :

 

J+2 Fête de la Villeneuve
1er juillet  

Des habitants présents au Campus évoquent la journée, ils expliquent à d’autres qu’il s’est passé quelque chose de différent, qu’il faudra saisir l’occasion qui semble donnée de collaborer avec des professionnels à des projets collaboratifs au sein du parc Jean Verlhac.

 

J+ 67 Scop La Péniche 
7 septembre

Regrettant de ne pas avoir assisté au Campus, les fondateurs invitent l’ONG 7 Milliards d’Urbanistes à l’évènement « Hacker la Ville » de la journée Culture>Futur dans le cadre du Festival Jour&Nuit de Grenoble. Ce qui va créer par la suite un lien avec le CivicLab

 

J+70 Vivapolis 
10 septembre

Le coordinateur de la démarche Vivapolis du Ministère de la Cohésion des Territoires était présent au Campus avec un responsable. La lettre d’information de Vivapolis va évoquer l’expérience du Campus pour accélérer les démarches innovantes de co-construction en favorisant les connexions...

 

J+80 Métropole CVCM
20 septembre

Le service de la participation citoyenne de la métropole propose à des habitants acteurs du projet Coeur de Ville Cœur de Métropole (CVCM) d’utiliser un dispositif présenté lors des études de cas du Campus. La première suite concrète du Campus est activée en dehors du Parc Jean Verlhac.  

 

J+81 École d’architecture 
21 septembre

Des professeurs de l’école d’architecture commencent à imaginer à la suite du Campus la possibilité de concevoir un master autour des dynamiques collaboratives, avec la possibilité de faire travailler les étudiants sur une double dimension : la conception d’outils de représentations dynamiques numérique et le développement de projets prototypes avec les habitants et les usagers du parc Jean Verlhac.

 

J+ 90 Forum International Mobilités 
29 septembre

Informé par le Campus, le Forum international qui a lieu cette année à Grenoble invite l’association 7 Milliards d’Urbanistes sur le thème de la diversité culturelle inclusive. Pour le responsable de la programmation, l’urbanisme collaboratif s’inscrit dans les logiques de renouveau multi-acteurs des politiques de développement de mobilité, de culture et d’aménagement de l’espace public sur les territoires.

 

J+100 Civic-Lab
3 octobre

Ou comment les participants aux Jour J/J+67/J+70/J+100 ne sont plus disjoints, mais interagissent à partir du « réseau Campus ». Le Civic-Lab co-organisé par La Péniche — un challenge pour faire changer les comportements et la ville avec les outils numériques — va se connecter avec le projet CVCM. Les codeurs, les urbanistes, les habitants, les étudiants, les chercheurs vont se rencontrer autour d’un projet opérationnel, collaboratif et innovant.

J+130  LES METROPOLES A L'ÉCOUTE DES TERRITOIRES
7 NOVEMBRE

Le dispositif d'urbanisme collaboratif Unlimited Cities (Villes sans limite) DIY sur le projet Coeur de Ville est maintenant bien lancé avec la métropole de Grenoble. Justement il a été présenté lors de la journée destinée aux élus, aux techniciens et aux membres des conseils de développement. Voir ici la présentation faite par l'association 7M aux inscrits de l'atelier numérique. 

après le CampuS, premières connexions

Un écosystème d’acteurs émerge autour d’actions qui tissent des connexions sans qu’un pilote seul soit à la manœuvre. 

 

Entre fin juin et fin septembre, rien ne semblait pourtant devoir se passer en raison des vacances. Pourtant, le Campus a eu des échos, y compris en dehors des personnes présentes. 

 

"

Ce qui fait la pauvreté de ce qu’on observe dans les systèmes classiques, c’est chacun derrière sa cloison et chacun dans son silo. Grâce au travail fait dans le campus, et avec une dynamique que chacun ici présent perçoit, on va réussir, j’en suis persuadé, à dépasser ces freins et ces obstacles pour bâtir réellement des projets partagés. C’est passionnant.

V. Fristot

Adjoint Urbanisme, Logement Habitat et Transition Energétique

LA SUITE

J+ 67 Scop La Péniche 
7 septembre

29 juin 2017

Le Campus de Grenoble est-il une réussite ?

L'ambition des Campus est d’aider les territoires à implémenter le Nouvel Agenda Urbain en avançant sur la voie de l’Urbanisme Collaboratif. 

 

Est-ce que ça marche ? Est-il possible d’organiser en une journée des conditions de convivialités suffisantes pour relier des projets humains et urbains ? Peut-on dépasser les frontières entre les domaines de compétences ? Peut-on surmonter les défiances trop fréquentes entre professionnels et amateurs ? 

Construisez votre propre avis

Ce qui advient à Grenoble n’est pas linéaire, mais multiple, organique, vivant... Deux questions principales se posent : l’Urban Thinker Campus initie-t-il des envies de projets collaboratifs ? Si oui, comment aider à leurs émergences et aux passages à l’acte ? 

 

Voici en quelques dates clés des éléments de compréhension

Des perceptions diverses 

Que s’est-il passé depuis le Campus, de fin juin à septembre ? Plusieurs points de vue s’expriment, chez les habitants, les chercheurs, parmi les professionnels, à la ville et à la métropole.

 

Le Campus n’a-t-il servi a rien, a-t-il gêné ou a-t-il introduit dans les esprits une possibilité de penser ensemble les décisions ? Les élus et les professionnels ont-ils réellement le projet de tester le "faire avec" la société civile pour co-construire les transformations ? Les habitants et les collectifs seront-ils suffisamment disponibles pour intégrer les complexités d’un projet de parc urbain et de renouvellement urbain ? Les écoles et les universités présentes sur le site vont-elles se saisir de ces enjeux sur ce site ou ailleurs ?  

JOUR J